Ostéopathie et grossesse

Publié le par JFM

L’ostéopathie soulagerait le mal de dos durant la grossesse 
Par Emmanuelle LAMI sur LaNutrition.fr, le 16/02/2010
Selon une étude récente, l’ostéopathie atténuerait les maux de dos des femmes en fin de grossesse. Les maux de dos en fin de grossesse empêchent fréquemment les femmes enceintes d’effectuer des mouvements simples au quotidien. L’ostéopathie semble être la solution pour soulager ces douleurs sans passer par la médication, selon une étude publiée dans l’American Journal of Obstetrics and Gynecology.
 
Pour cette étude 144 femmes enceintes en bonne santé et ayant des maux de dos modérés ont été suivies. Les chercheurs ont évalué les effets de l’ostéopathie en comparant un groupe de femmes recevant  uniquement les soins obstétriques classiques à un groupe recevant en plus des soins ostéopathiques. Ces dernières ont bénéficié de 30 minutes de soins ostéopathiques par semaine à partir du septième mois de la grossesse. Même si tout le monde remarque que le test porte sur des femmes enceintes en bonne santé, il apparaît quand même utile de communiquer sur l'intérêt de cette prise en charge préventive. 
 
Les résultats montrent qu’il y a une diminution des maux de dos chez les femmes ayant reçu des soins ostéopathiques. De plus, les problèmes de circulation constatés fréquemment en fin de grossesse sont  atténués grâce  à l’ostéopathie. 
Ce n'est pas une surprise, mais la question porte sur le nombre de séances par semaine depuis le 7ème mois qui permet ce résultat. En effet, on est en droit de supposer qu'une mobilisation active ou passive régulière permettrait le même résultat sans soins ostéopathiques spécifiques. Pourquoi attendre les manifestations cliniques en fin de grossesse alors que l'accompagnement dès la fin du troisième mois serait plus logique du fait des modifications physiologiques, tissulaires et circulatoires chez la femme enceinte. 
 
Selon le Dr. John C. Licciardone de l’ University of Texas Health Science Center in Fort Worth, « l’ostéopathie serait bon complément aux soins obstétriques classiques » pour soulager le mal de dos en fin de grossesse. Cette conclusion est rassurante mais restrictive sur l'accompagnement de la femme enceinte et surtout il néglige totalement le couple mère/foetus dans le cadre d'une amélioration potentielle de la grossesse et de l'accouchement.

Source
John C. Licciardone, Steve Buchanan, Kendi L. Hensel, Hollis H. King, Kimberly G. Fulda, Scott T. Stoll Osteopathic manipulative treatment of back pain and related symptoms during pregnancy: a randomized controlled trial, American Journal of Obstetrics and Gynecology, pages 43.e1-43.e8 January 2010

Publié dans Documents

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article